AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Chambre 203 [Reina]

AuteurMessage
Âge : 20 ans
Profession : hôte
Amour : Libertin

Citation : Even Dreams have their time to Die..

Ft. : G-Dragon




Message Sujet : Chambre 203 [Reina]
Dim 2 Déc - 15:22
  
J'ouvris les yeux et les refermai immédiatement, ébloui par les rayons du soleil qui passaient par la fenêtre. Je grognai. Chez moi, je gardai toujours les volets de ma chambre fermés depuis quelques temps, je compris alors que je n'étais pas dans mon lit. Deux solutions : j'étais reparti avec mon/ma partenaire, je ne savais plus, et on avait fini chez lui/elle ; ou alors.. j'étais -encore- à l'hôpital. Je soupirai alors. J'avais beau chercher, je ne me souvenais même pas être allé au club hier soir.. Je finis par tourner la tête et ouvrir doucement les yeux pour la seconde fois. Des murs blancs, une télévision accrochée au mur face à moi et surtout cette odeur caractéristique.. Plus de doute, j'étais dans un lit d'hôpital. Pas de surprise, plus de surprise depuis longtemps de toute façon. Juste de la résignation. Je me contentais de parcourir rapidement la pièce des yeux et remarquai la veste posée sur le dossier du fauteuil à côté de moi. Shinobu devait être parti se dégourdir les jambes ou manger quelque chose. Je tournai alors lentement la tête vers la fenêtre et fixai l'extérieur vaguement. Si je l'avais retenu, aucun doute qu'il aurait été ici avec moi. Mais j'avais toujours été bon pour jouer au con, et ça s'était retourné contre moi, alors je n'avais pas le droit de me plaindre, je l'avais mérité !
Mais je n'eus pas le temps de m'apitoyer sur mon sort que j'entendis quelqu'un frapper doucement à la porte et entrer. Je ne tournai pas la tête, je me fichais bien de qui ça pouvait être. J'entendis la chaise racler le sol de l'autre côté du lit et la personne prit la parole.

- Vous êtes enfin réveillé. Ils ont vraiment eu peur pour vous cette fois-ci ! Vous m'aviez pourtant dit que vous arrêteriez de prendre tout ça !

Et blablabla.. Je la connaissais par cœur cette rengaine. Je remarquai quand même l'inquiétude dans le timbre de la voix de Shinobu. Je ne savais plus pourquoi mais je lui avais fait très peur semblait-il.

- Promettez-moi que vous arrêterez maintenant..


Pas de réaction. Bien sûr que je ne promettrai rien. J'étais parfaitement incapable de respecter ma parole ! Et puis c'était une perte de temps. En plus il savait parfaitement comment j'étais, il le vivait au quotidien maintenant.
Le ton descendit. Shinobu remonta doucement les draps sur moi et reposa ses mains sur le matelas. Comme chaque fois, il attendrait avec moi jusqu'à ce que je rentre à la maison. Il avait toujours été comme ça de tout façon. Et j'avais beau lui demander, lui ordonner de me tutoyer et de m'appeler Kyôhei, rien à faire, il gardait ses "vous" continuels. Alors je laissais faire. Parce que depuis ma dernière grosse crise, c'était lui qui veillait sur moi. Son regard sur moi aurait pu me mettre mal à l'aise mais j'avais à nouveau fait abstraction de tout sentiment et préférais l'indifférence. De toute façon, tant que je ne le repousserai pas clairement, la situation ne changera pas, je le savais parfaitement, et pourtant j'étais incapable de lui donner ce qu'il recherchait.

Quelques coups à la porte dissipèrent enfin l'intimité qui s'était établie dans la pièce.
Allez, c'était reparti..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chambre 203 [Reina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flower Four - Résurrection ::  :: Quartier Shinanomachi :: Hôpital-